L’armée libyenne pro-gouvernementale libère 24 otages à Syrte

L’armée libyenne pro-gouvernementale libère 24 otages à Syrte

libye-charL’armée libyenne loyale au gouvernement libyen d’union nationale (GNA) basé à Tripoli, a pu libérer ce lundi, 24 civils pris en otages à Syrte, par les combattants de l’organisation de l’Etat Islamique (EI), a annoncé le bureau de presse des forces pro-gouvernementales.
« Nos forces ont réussi à libérer 24 civils des mains de l’EI lors des affrontements d’aujourd’hui, dont des femmes et des enfants. Après quoi, les forces ont libéré deux hommes, un Egyptien et un Turc, tout en sécurisant la zone », a affirmé cet organe de presse.
Auparavant, des combattants pro-gouvernementaux avaient libéré samedi dernier, 13 otages, parmi lesquels figuraient 11 Erythréennes, un Egyptien et un Turc. Ils étaient tous retenus par le groupe EI, a précisé la même source,  ajoutant qu’au terme de trois jours de violents heurts, les combattants fidèles au gouvernement de Tripoli, ont reconquis le « bloc 600 », surnom d’un fameux bloc où des djihadistes s’étaient repliés.
Le gouvernement libyen d’union nationale (GNA) appuyé par l’Organisation des Nations Unies (ONU) avait constitué en mai dernier une coalition de groupes armés en vue de combattre l’organisation de l’EI à Syrte.
Distante de 450 km de la capitale Tripoli, la ville de Syrte est le lieu de naissance de l’ancien chef d’Etat libyen, Mouammar Kadhafi, qui a été renversé lors de la révolution populaire de 2011dans le sillage du printemps arabe.
Bénéficiant du soutien de la force aérienne américaine, les forces pro-gouvernementales contrôlent, à l’heure actuelle, la majeure partie de cette ville qui est contrôlée depuis plus d’un an par les djihadistes d’EI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.