Kigali: Entretiens entre Paul Kagamé et le roi Mohamed VI du Maroc

Kigali: Entretiens entre Paul Kagamé et le roi Mohamed VI du Maroc

paul-kagame-mohammed-viLe président rwandais Paul Kagamé, s’est entretenu mercredi à Kigali avec le roi Mohamed VI du Maroc qui a entamé la veille une visite officielle au Rwanda dans le cadre d’une tournée qui le mènera ensuite en Tanzanie et en Ethiopie.

Une série d’accords économiques ont été signés à l’occasion de ce  déplacement important pour les deux pays qui cherchent conjointement à renforcer leurs relations économiques,  mais aussi diplomatiques et politiques sur l’échiquier africain.

Première étape d’une tournée est-africaine, la visite du Roi Mohammed VI au Rwanda intervient après le  déplacement effectué en juin dernier par le chef d’Etat rwandais au Maroc. La visite de Paul Kagamé avait été suivie quelques semaines après, par le sommet de l’Union Africaine qui s’est tenu à Kigali.

Un sommet au cours duquel le Maroc avait exprimé la demande de réintégrer l’Union africaine après 32 ans d’absence de l’organisation panafricaine à cause du conflit du Sahara qui l’oppose au Polisario, le mouvement séparatiste soutenu par l’Algérie.

Les observateurs estiment que ce déplacement, outre l’aspect politique et diplomatique qui s’en dégage, promet d’inscrire les deux pays dans une relation économique et commerciale durable. De nombreuses entreprises marocaines, appartenant notamment aux secteurs des télécoms, des banques et des assurances n’attendent en effet que la levée des blocages juridiques et politiques pour s’y installer.

Le Rwanda, à l’image de sa sous-région, dispose d’un potentiel économique considérable qui a insufflé au pays une croissance soutenue de son PIB durant cette dernière décennie. Or les grandes entreprises marocaines inscrivent leur développement dans une optique continentale.

De nombreux pays d’Afrique Subsaharienne et d’Afrique de l’Ouest ont vu s’établir, au cours des dernières années, des groupes marocains, notamment dans le domaine de la banques et des assurances avec BMCE Bank of Africa, le Groupe Saham ou encore les télécommunications, où le groupe Maroc Telecom est établi dans plusieurs pays subsahariens et d’Afrique de l’Ouest.

Accompagné d’une forte délégation, le Roi Mohammed VI inscrit cette tournée dans une volonté de raffermir ses relations avec les pays de l’Afrique Orientale anglophone.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.