Un bateau humanitaire attaqué au large de la Libye

Un bateau humanitaire attaqué au large de la Libye

Bourbon ArgosL’ONG Médecins Sans Frontières (MSF) a annoncé jeudi, que l’un de ses navires a été le 17 août dernier, la cible d’une attaque par des hommes armés, alors qu’il prenait part à des opérations de sauvetage de migrants au large de la Libye. Aucune victime n’a été déplorée à la suite de cette attaque.

«Le 17 août 2016, le Bourbon Argos, un bateau de sauvetage en mer de Médecins Sans Frontières, a été attaqué par un groupe d’hommes armés à bord d’une vedette non identifiée, alors qu’il effectuait une opération de recherche à 24 miles nautiques (45 km) au nord des côtes libyennes», a précisé MSF. Les assaillants, explique la même source, «ont commencé à tirer alors qu’ils se trouvaient à approximativement 400 ou 500 mètres du Bourbon Argos et sont par la suite montés à bord».

Selon MSF, aucun naufragé ne se trouvait à bord du bateau ce jour-là et qu’aucun blessé n’a été enregistré parmi ses membres d’équipage et son personnel. L’équipage s’était alors réfugié «dans les espaces sécurisés à l’intérieur du bateau», a relaté l’ONG, ajoutant que les assaillants ont circulé sur le bateau durant une cinquantaine de minutes «avant de partir sans voler, dégrader ou déplacer quoi que ce soit».

Selon l’analyse de Stefano Argenziano, coordinateur des opérations pour MSF, ces hommes « étaient des professionnels bien formés», malgré que leur identité ou leur motivation demeure inconnue, soulignant que «c’est une attaque inquiétante qu’il faut prendre très au sérieux».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.