Allemagne : le ministre de l’Intérieur dénonce la hausse des actes de violence contre les réfugiés

Allemagne : le ministre de l’Intérieur dénonce la hausse des actes de violence contre les réfugiés

thomas -allemagneSelon son ministre de l’Intérieur, Thomas de Maizière, l’Allemagne est confrontée à une augmentation record des actes de violence commis à l’encontre des réfugiés. Une tendance que cette autorité a fermement condamnée.

Lors d’un entretien accordé à l’organe de presse allemand Funke, M. de Maizière a rappelé qu’en 2015, le nombre d’attaques prenant pour cible des centres de réfugiés a quintuplé, passant de 199 à 1 031. Une tendance qui s’est accentuée depuis le début de cette année, a poursuivi le ministre allemand de l’Intérieur. « Depuis janvier dernier, 449 attaques contre des centres d’accueil des réfugiés ont été enregistrées, dont 82 avec violences », a-t-il précisé. Comme si cela ne suffisait pas, « 654 crimes ont été commis contre des réfugiés, dont 107 actes de violence ». Il faut noter que M. de Maizière a épinglé une nouveauté parmi les délits recensés, en l’occurrence bon nombre d’insultes par le biais d’Internet. De son avis, la crise des réfugiés a eu pour conséquence d’accélérer l’augmentation de la proportion d’attaques de ce genre.

Parmi le million de réfugiés qui ont atteint le continent européen au cours de l’année dernière, l’Allemagne est l’Etat qui en a accueilli le nombre le plus important. A titre de rappel, ces migrants provenaient, pour la majorité, des pays actuellement en guerre du Proche-Orient. A l’opposé, l’Allemagne a constaté un recul des violences à caractère antisémite : d’après des statistiques émanant du ministère de tutelle, elles ont baissé de 14 % durant l’année dernière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.