Arabie Saoudite : Raef Badaoui, lauréat du prix Sakharov du Parlement européen

Arabie Saoudite : Raef Badaoui, lauréat du prix Sakharov du Parlement européen

Raef-Badaoui-laureat-du-prix-SakharovEnsaf Haidar, l’épouse du blogueur saoudien Raef Badaoui, a reçu mercredi à Strasbourg le prestigieux prix Sakharov qui a été décerné en octobre à son époux par le Parlement européen. Condamné à une peine de 10 ans de prison et à 1.000 coups de fouet pour «insulte à l’islam», le blogueur saoudien est toujours enfermé dans une prison dans son pays d’origine.

Sous les acclamations des députés, qui lui ont offert un standing ovation, Mme Haidar a déclaré que Raef Badaoui était « une voix libre dans le pays de la pensée unique ». « Dans nos pays, une pensée libre et éclairée est considérée comme du blasphème, c’est l’idéologie de certaines sociétés arabes ».

Avant la remise de ce prix, le président du Parlement européen, Martin Schulz, a lancé un appel en direction du roi saoudien, Salmane, lui demandant « de gracier Raef Badaoui et de le libérer immédiatement sans aucune condition ».

Raef Badaoui croupit en prison depuis 2012, mais ce n’est qu’en fin 2014 qu’il a été condamné à une peine de 10 ans d’emprisonnement et à 1.000 coups de fouet à raison de 50 coups par semaine durant une période de 20 semaines successives.

Il lui était reproché d’avoir publié, sur son site internet, des articles décriant la police religieuse et d’être passé par le même portail pour plaider pour la fin de l’influence de la religion sur la vie publique. D’ailleurs, la justice saoudienne a, depuis, ordonné la fermeture de son site web.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.