La Grande-Bretagne signe 12 milliards d’euros de contrats avec l’Inde

La Grande-Bretagne signe 12 milliards d’euros de contrats avec l’Inde

Narendra_Modi__cameronLe Premier ministre britannique David Cameron a annoncé jeudi, la signature de plusieurs accords et contrats commerciaux avec l’Inde pour un montant de 12 milliards d’euros, à l’occasion de la visite à Londres de son homologue indien, Narendra Modi.

Lors d’une conférence de presse commune qu’il tenait avec Narendra Modi, David Cameron a précisé qu’en plus des contrats en passe d’être conclus, les dirigeants des deux pays sont en train d’examiner la possibilité de permettre aux entreprises indiennes d’émettre des obligations en libellés en roupies à Londres, ce qui leur permettrait de se financer sur la principale place financière d’Europe.

En 2010, David Cameron avait promis de doubler en cinq ans les échanges avec l’Inde, neuvième puissance économique mondiale avec un taux de croissance de 7.4% en 2014, soit le plus élevé du G20. C’est à cette fin notamment que Cameroun s’est rendu à trois reprises depuis 2010 en Inde. Mais jusqu’à présent, ces résultats sont encore loin d’être concluants et le volume des échanges bilatéraux n’a pas évolué de manière significative.

Par ailleurs, la multiplication et surtout la diversification des échanges commerciaux revêtent actuellement une importance particulière pour le Royaume-Uni qui menace de se retirer de l’Union européenne s’il ne parvient pas à obtenir satisfaction de ses exigences pour des réformes.

Narendra Modi qui effectue une visite de trois en Grande-Bretagne, devrait profiter de ce déplacement, pour réclamer davantage de visas pour ses ressortissants, une question « problématique » pour un David Cameron qui cherche à réduire l’immigration.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.