Un faible taux de participation aux législatives en Egypte

Un faible taux de participation aux législatives en Egypte

egypte_une-femme-dans-un-bureau-de-voteLa coalition baptisée « Pour l’amour de l’Egypte » et qui regroupe une dizaine de formations politiques proches du président égyptien, Abdel Fattah al Sissi, a raflé sans surprise, les soixante sièges attribués au scrutin de liste à l’issue du premier tour des élections législatives égyptiennes, d’après les résultats officiels rendus publics mercredi.

Ces législatives organisées dimanche et lundi dernier, se sont distinguées, comme attendu, par un faible taux de participation qui a atteint selon la Commission électorale, 26,56 %, de loin inférieur aux taux enregistrés lors de la présidentielle de l’année dernière et des précédentes législatives organisées en 2011/2012 et remportées par la confrérie des Frères musulmans.

Le prochain Parlement égyptien sera constitué de 568 députés, dont 448 seront élus au scrutin uninominal et 120, au scrutin de liste. Par ailleurs, le chef d’Etat égyptien procédera à la nomination de 28 autres députés au terme des élections législatives. En tout, l’Egypte compte 596 députés.

A titre de rappel, les Frères musulmans avaient raflé environ la moitié des sièges en 2012. A l’heure actuelle, cette formation politique est classée par les autorités égyptiennes comme une organisation terroriste. Pour cause, des milliers de ses membres se sont retrouvés en prison. Résultat : les partisans de cette confrérie ont boudé ce scrutin. C’est aussi le cas pour certains partis socialistes et libéraux, qui auraient pu arracher quelques voix de l’opposition, mais qui au final, ont décidé de boycotter ces élections, facilitant ainsi la tâche aux candidats proches du pouvoir. Le second tour des élections législatives égyptiennes aura lieu les 26 et 27 octobre prochains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.