L’Algérie dévoile ses prévisions de croissance

L’Algérie dévoile ses prévisions de croissance

Hadji-HammiLe ministre délégué algérien en charge du Budget et de la prospective, Hadji Baba Hammi, a fait savoir dimanche que le gouvernement de ce pays maghrébin s’attend à une croissance économique de 4,6 % pour l’an 2016.

« Nous tablons sur une croissance de 3,76 % pour cette année contre 3,8 % en 2014 », a déclaré cette autorité selon des informations relayées par l’agence APS. Et M. Baba Hammi de poursuivre : « pour 2016, nous prévoyons une croissance de 4,6 % du PIB générée par toutes les branches mais surtout par les hydrocarbures ». Il faut noter que ces sources d’énergie sont à l’origine de plus de 95 % des recettes extérieures de l’Algérie et contribuent à hauteur de 60 % au budget de cet Etat.

Les cours du pétrole ayant reculé de plus de moitié en l’espace d’un an, certains observateurs craignent que l’Exécutif algérien ait du mal à honorer ses engagements.

Pour sa part, le ministre algérien délégué en charge du Budget et de la prospective a indiqué que le recul de 9 % des dépenses budgétaires, annoncé tout récemment, constituait juste en un effort de rationalisation. Il a également précisé que « les dépenses d’équipement seront ainsi maintenues en 2016 à un niveau qui permettra à toutes les entreprises de poursuivre normalement leurs plans ». Pour ce qui est du plan de charges de la compagnie pétrolière nationale Sonatrach, il sera maintenu à son tour, comme l’a affirmé cette autorité. « De ce fait, les prochaines années se passeront dans de bonnes conditions (financières) en ce qui concerne l’investissement », a estimé M. Baba Hammi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.