Le magazine américain Business Insider débarque en France

Le magazine américain Business Insider débarque en France

Business-InsiderLe site d’information économique et technologique Business Insider débarquera en France en 2016. Avec Slate, le Huffington Post, Buzzfeed ou autre Mashable, les sites américains confirment leur stratégie de conquête du monde.

L’implantation de Business Insider en France sera le fruit d’un partenariat entre l’entreprise américaine et le groupe français Prisma Media, filiale du géant allemand Bertelsmann et éditeur, entre autres, des magazines économiques Capital et Management. Les deux entreprises se lient par un contrat de licence. Le groupe français paiera une redevance à la marque new-yorkaise, et pourra en échange utiliser la marque, le logo, et traduire en français des contenus tirés du site anglophone.

Par ce mariage, Prisma Media s’offre la possibilité de toucher une audience « plus jeune » que celle qui achète ses magazines économiques. Business Insider a beau évoquer les opportunités commerciales qu’offre le lectorat français, il n’en demeure pas moins que le public francophone représente un bien faible potentiel par rapport au public anglophone. Selon les analystes, le véritable objectif pour Business Insider est de se servir du marché français comme tremplin pour se lancer à la conquête du monde. Business Insider chercherait à se faire plus présent sur plusieurs continents auprès des annonceurs.

Avec 80 millions de visiteurs uniques par mois, dont plus de la moitié aux Etats-Unis, et un chiffre d’affaires estimé à 30 millions de dollars en 2014, Business Insider propose à ce jour six éditions, en plus de la version originale, à l’étranger, plus précisément en Grande-Bretagne, en Australie, en Inde, en Indonésie, en Malaisie et à Singapour. Le magazine américain Wired, qui partage avec Vogue et Vanity Fair le même éditeur à savoir Condé Nast, est pressenti pour être le prochain magazine américain à débarquer en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.