Panique sur les marchés boursiers européens

Panique sur les marchés boursiers européens

panique-marches-europeensLes Bourses européennes ont connu hier lundi une journée très mouvementée, terminant en forte baisse après avoir creusé leurs pertes juste après l’ouverture de Wall Street. Les investisseurs s’inquiètent d’une contagion du ralentissement chinois sur la croissance mondiale.

La Bourse de Paris a terminé en très forte baisse de 5.35% après avoir perdu jusqu’à 8.28% en séance. Francfort, Londres, Madrid et l’indice Eurostoxx 50 qui regroupe les grandes entreprises de la zone euro ont respectivement clôturé en baisse de 4.70%, 4.67%, 5.01% et 5.35%. Cette débandade sur les marchés européens est liée à la mauvaise passe de la place boursière chinoise. La Bourse de Shanghai a terminé lundi sur un plongeon de presque 8.5%, sa plus forte baisse journalière depuis huit ans. Malgré des mesures fortes prises par les autorités chinoises, mais qui ne suffisent pas pour le moment à rassurer, les investisseurs s’inquiètent de la fragilité de l’économie chinoise et de son impact sur la croissance mondiale. Les craintes liées à l’économie de la Chine, deuxième économie et premier consommateur mondial qu’il s’agisse de métaux, d’énergie ou d’alimentation, entraînent les investisseurs vers des valeurs refuge telles que l’or, ce qui explique les cours des matières premières ont évolué hier lundi à leurs plus bas niveaux depuis seize ans. L’activité manufacturière chinoise a été relevée vendredi à son plus bas niveau depuis plus de six ans.

Ces incertitudes sur l’économie mondiale coïncident avec un renouement de la zone euro avec la croissance, quoi qu’encore poussive, et une incertitude sur la politique monétaire de la Fed, la banque centrale américaine. Cette dernière, qui a jusqu’à présent été un facteur de soutien très important au marché, n’a pas encore déterminé si elle allait effectivement remonter ses taux d’ici la fin de l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.