France : de nouvelles mesures pour soutenir l’emploi dans les PME

France : de nouvelles mesures pour soutenir l’emploi dans les PME

pole-emploi-franceLe gouvernement français doit annoncer ce mardi à l’Elysée une série de mesures qui doivent résoudre l’équation particulièrement difficile de doper l’emploi dans les Petites et Moyennes Entreprises sans toucher au contrat de travail.

Ces mesures doivent être présentées lors d’un conseil des ministres restreints réuni par le président François Hollande. Selon les premières informations qui ont filtré, le gouvernement aurait d’ores et déjà écarté toute réforme du contrat de travail comme le réclame le patronat et à quoi s’opposent fermement les syndicats. Après consultation des partenaires sociaux lundi et mardi derniers, le gouvernement devrait annoncer un plafonnement des indemnités prud’homales en cas de licenciement économique abusif. Bien que ces cas soient peu nombreux, le gouvernement espère que cette mesure, qui est soutenue par 57% des Français mais rejetée par les syndicats, agisse psychologiquement sur les employeurs. D’autres mesures pourraient être liées à l’action de Pôle emploi en faveur des chômeurs créateurs d’entreprises ou encore à la réglementation en matière de délais de paiement des donneurs d’ordres aux sous-traitants. Le gouvernement espère que ces mesures pourront être ajoutées aux projets de loi macron et Rebsamen qui doivent être adoptés d’ici à la fin juillet.

Dynamiser l’embauche dans les TPE et les PME est devenu une priorité pour le gouvernement français dans sa lutte contre le chômage qui a atteint un nouveau record fin avril avec un taux de 10% de la population active. Les TPE-PME, qui comptent moins de 250 salariés, constituent le tissu d’entreprises dans lequel se créent majoritairement les emplois. Elles comptent plus de trois millions de Petites et Moyennes Entreprises et concentrent près de la moitié de l’emploi salarié.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.