Pays-Bas : suspension de l’aide au développement pour le Bénin

Pays-Bas : suspension de l’aide au développement pour le Bénin

PloumenAprès avoir perdu la trace d’une somme de quatre millions d’euros (4,4 millions de dollars) dédiée à la mise en œuvre de projets relatifs à l’accès à l’eau potable, les Pays-Bas ont décidé mercredi de suspendre l’aide au développement qu’ils apportaient au Bénin.

C’est la ministre adjointe néerlandaise en charge du Développement, Lilianne Ploumen, qui a décidé hier, de suspendre l’aide au développement des Pays-Bas en faveur du Bénin, comme annoncé par le ministère néerlandais des Affaires étrangères par le biais d’un communiqué. Pour cause, un « cas de fraude massive », a-t-il été clairement mentionnée. Il faut signaler qu’en 2014, le gouvernement néerlandais avait entamé une mission d’audit portant sur l’utilisation de ces fonds. Ce qui n’a fait que confirmer certains doutes : « une enquête a montré que 4 millions d’euros (4,4 millions de dollars) provenant des fonds néerlandais d’aide au développement avaient disparu », a affirmé la diplomatie néerlandaise dans son communiqué. De son côté, Mme Ploumen a indiqué que « des dépenses ont été effectuées sans autorisation et des sociétés nouvellement créées se sont vu attribuer d’importantes sommes d’argent », comme repris dans la même annonce. D’où, sa ferme décision de suspendre, avec effet immédiat, l’aide bilatérale des Pays-Bas au profit du gouvernement du Bénin « jusqu’à ce qu’il prenne des mesures concrètes pour mettre un terme à cette fraude ».

Il faut noter que cet Etat européen est le principal soutien du développement de projets d’accès à l’eau potable dans cet Etat d’Afrique de l’Ouest. Toutefois, les Pays-Bas n’ont pas totalement fermé la porte au Bénin. C’est donc à l’Exécutif de ce dernier pays de réagir dans les plus brefs délais pour bénéficier à nouveau de ce soutien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *