Italie : nouvelle hausse du chômage

Italie : nouvelle hausse du chômage

Le taux de chômage continue de croître en Italie. Pour le mois de mars, cet indicateur a atteint 13 %, selon les données provisoires révélées jeudi par l’Institut des Statistiques (ISTAT). Ce qui correspond une progression de 0,2 point comparativement à février.

Un mois avant, le chômage avait accusé une hausse moins importante, soit 0,1 point. Ce, après que le même indicateur ait reculé en décembre et janvier. Ce n’était que pour un bref moment avant de bondir à nouveau. Il faut noter qu’en rythme annuel, le taux de chômage a évolué de 0,5 point d’après l’ISTAT. Plus en détails, le chômage dans la tranche des 15 – 24 ans a avancé sur un mois en mars de 0,3 point pour atteindre 43,1 %. A l’opposé, il a baissé de 0,4 point en rythme annuel. Par voie de communiqué, le ministre italien du Travail, Giuliano Poletti, a précisé que ces données « doivent être lues dans le cadre général où des signaux positifs se croisent avec des éléments critiques typiques d’une situation économique encore non stabilisée ».

Cette année, l’Italie entend enregistrer une croissance après plusieurs années de récession. Ainsi, son gouvernement s’attend à une hausse de 0,7 % du PIB du pays. En fin février dernier, l’Exécutif a adopté de manière définitive des décrets d’application de la législation de libéralisation du marché du travail (« Jobs Act »). Et, depuis mars, ce texte est appliqué. En résumé, il est prévu, sur base de cette disposition, une protection minimale de l’employé lors de la signature d’un contrat de travail à durée indéterminée, laquelle se renforce au fil du temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *