Allemagne : Immigration record par rapport aux pays de l’UE

Allemagne : Immigration record par rapport aux pays de l’UE

AUGMENTATION DE L'HOSTILITÉ ENVERS LES IMMIGRÉS EN EUROPEEn 2014, l’Allemagne est demeurée la première destination d’immigration sur le continent européen. Au terme de la même année, son solde migratoire, qui est l’écart entre les entrées et les sorties du territoire, a battu un record à dater des années 1990.

Selon les données de l’Office fédéral des Statistiques (DESTATIS), l’année dernière, le nombre d’arrivées en Allemagne a dépassé celui des départs de 470000 personnes au minimum. Depuis le début des années 1990, un solde migratoire aussi important n’avait jamais été enregistré outre-Rrhin.L’Allemagne avait déjà enregistré, en 2013, un solde migratoire record sur une vingtaine d’années, soit + 437 000 personnes.

Pour ce qui est de la population allemande, elle était de 81,1 millions de résidants en fin 2014 alors qu’au début de l’année dernière, ce chiffre comptait 80,8 millions d’habitants. DESTATIS a souligné que cette population est en hausse pour la quatrième année consécutive. Etant donné que, d’après des informations de DESTATIS, le nombre de décès en Allemagne a dépassé celui des naissances d’environ 212 000, l’augmentation de la population ne s’explique que par le solde migratoire positif.

Quant aux provenances des migrants qui viennent s’établir en Allemagne, les Roumains et Bulgares ont en constitué la majorité en 2014, leurs pays d’origine ayant fait leur entrée à l’UE en 2007. Néanmoins, ce n’est que depuis le 1er janvier 2014 que les ressortissants roumains et bulgares jouissent de la pleine ouverture du marché du travail. L’année précédente, ce sont les Polonais qui constituaient le gros des migrants en Allemagne, avec 197009 arrivées. Ils étaient suivis des Roumains et des Bulgares, avec respectivement 135 416 et 59 323 arrivées en 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *