France : Condamnation du premier djihadiste revenu de Syrie

France : Condamnation du premier djihadiste revenu de Syrie

La justice française a marqué un grand coup en condamnant jeudi le premier djihadiste français rentré de Syrie, à 7 ans de prison ferme, soit la peine maximum requise contre lui par le procureur lors de son procès le 17 octobre dernier.

1er-djihadiste-juge-franceL’homme âgé de 28 ans se nomme Flavien Moreau. Il est d’origine sud-coréenne, adopté par une famille française. Il s’est converti à l’islam après plusieurs déboires avec la justice et a fini par répondre à l’appel du djihad en Syrie après s’être radicalisé. Il a reconnu devant les juges son séjour en Syrie, soutenant toutefois n’avoir pris part à aucun combat. Sa mission se serait limitée à la surveillance et à un peu de police et ne serait resté qu’une dizaine de jours en Syrie. A son retour, il a été placé sur écoutes par les services antiterroristes. Ce qui a poussé les enquêteurs à l’interpeler en janvier 2013 quand ils ont entendu qu’il cherchait de faux papiers pour lui permettre de retourner en Syrie.

Les écoutes ont également permis l’arrestation et la comparution devant la justice de Farid Djebbar, un Français de 26 ans avec lequel Flavien Moreau s’entretenait régulièrement. Bien que celui-ci ne se soit pas rendu en Syrie, les enquêteurs ont découvert dans son ordinateur des fichiers contenant des vidéos djihadistes, des requêtes informatiques sur la préparation d’une bombe artisanale, sur Al-Qaïda ou AQMI et également deux recherches avec les mots « rencontrer François Hollande » et « déplacements de François Hollande ». Farid Djebbar a été condamné à quatre ans de prison, dont 18 mois assortis d’un sursis et d’une mise à l’épreuve.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *