Retour de Chypre sur le marché obligataire

Retour de Chypre  sur le marché obligataire

cyprus-finance-minister-harris-georgiades1Haris Georgiades, ministre chypriote des Finances, a confirmé mercredi sur le réseau social Twitter, le retour de Chypre sur les marchés internationaux de la dette un an à peine après avoir été contrainte d’accepter un plan de sauvetage de 10 milliards d’euros.
En avril, Chypre avait levé 100 millions d’euros à travers des émissions obligataires privées, sa première opération sur les marchés financiers internationaux depuis trois ans. Il s’agit du plus rapide retour sur le marché des capitaux réalisé par un pays mis sous tutelle par la troïka,  formée par le FMI, la BCE (Banque centrale européenne) et l’UE. Ce retour s’est concrétisé avec le bouclage de l’émission d’un emprunt obligataire à cinq ans, d’un montant de 750 millions d’euros, à un taux d’intérêt de 4.75%.
Des sources bancaires estiment le rendement à l’émission attendu aux alentours de 4.90%, tandis que la demande aurait déjà atteint 1.5 milliard d’euros. C’est un moment crucial pour Chypre qui doit restaurer la confiance des investisseurs en son économie. De grands progrès ont été réalisés par le gouvernement avec l’annonce, par les bailleurs de fonds internationaux, d’une récession moins forte que redoutée cette année.
Lourdement endettée, Chypre a été exclue des marchés financiers internationaux en mai 2011 après une série de notes dégradées. Au bord de la faillite et frappée par une dure crise bancaire, l’île méditerranéenne a obtenu en mars 2013 un plan de sauvetage de 10 milliards d’euros par la troïka, en contrepartie de mesures d’austérité drastiques. Le retour de Chypre sur le marché obligataire intervient deux mois après celui de la Grèce.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *