Lampedusa : l’Europe détourne le regard

Lampedusa-BoatL’Italie pleure, mais le reste de l’Europe détourne le regard. C’est l’image qui se dégage après le drame de Lampedusa, dans lequel près de 400 migrants africains ont trouvé la mort, noyés au large de l’île.
L’UE n’a pas trouvé d’autre réponse aux tragédies de la migration en méditerranée que de renforcer les contrôles sous l’euphémisme de « sauvetage » en mer. Pourtant, les survivants des traversées vivent un autre drame. Ils sont retenus dans des centres et « dorment sous la pluie, dans la boue », s’indigne une habitante de Lampedusa.
L’Italie a décidé d’organiser des funérailles nationales pour les victimes, pour la plupart des Erythréens et des Somaliens. Et Enrico Letta, le chef du gouvernement, a ajouté ces mots pleins de sens : « Ce drame est un drame européen ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *