Le marché libyen de l’armement intéresse les Italiens

Les fabricants d’armes et de matériels militaires italiens scrutent de près, le marché libyen. Une délégation conduite par le ministre italien de la défense, Giampaolo Di Paola se trouve depuis mercredi à Tripoli, pour des discussions à ce sujet, avec son homologue libyen, Mohamed al-Bourgouthi. Les Italiens chercheraient à s’assurer une bonne part des commandes de l’armée libyenne en armements et en matériels et véhicules militaires. Pour faire bonne figure, l’Italie a fait don à l’armée libyenne, d’un lot d’une vingtaine de véhicules blindés de transport de troupes.
Les blindés ont été remis à l’armée libyenne au cours d’une cérémonie organisée sur la base navale de Tripoli en présence des deux ministres.
Di Paola a déclaré à l’occasion que son pays était « disposé à soutenir et aider la Libye dans le domaine sécuritaire notamment en matière de formation et renforcement des capacités de l’armée libyenne ».
Les deux responsables ont affirmé leur engagement à renforcer la coopération bilatérale dans les domaines militaire et sécuritaire ainsi qu’en matière de lutte contre l’immigration clandestine, dont la Libye a toujours une plaque tournante en raison de sa proximité du vieux continent et surtout des côtes italiennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *