Egypte : regain de violence après le mercredi noir

L’onde de choc du mercredi noir continue en Egypte. Après les violences meurtrières qui ont endeuillé un match de football mercredi à Port-Saïd faisant 74 morts, les affrontements ont repris vendredi au Caire et à Suez. Jeudi déjà à Suez (au nord-est du Caire), des heurts entre forces de l’ordre et manifestants qui réclamaient le départ des militaires du pouvoir, ont fait trois morts, dont un policier.

Vendredi, les affrontements entre forces anti-émeutes et manifestants ont fait des centaines de blessés. Un an donc après la révolution qui a fait chuter le président Moubarak, l’Egypte continue de vivre sous les risques d’instabilité. La victoire massive des islamistes aux législatives n’a pas calmé les choses, au contraire. Le célèbre acteur Adel Imam a été condamné à 3 mois de prison pour « diffamation de l’islam » dans ses œuvres artistiques. Un avocat proche des islamistes a déposé plainte contre le comédien qu’il accuse d’avoir ridiculisé le port de la barbe et la longue tenue islamique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *