Trois supposés terroristes algériens arrêtés en Mauritanie

Trois ressortissants algériens suspectés d’appartenir au réseau terroriste Al Qaïda au Maghreb Islamique (Aqmi) ont été arrêtés lundi dernier à l’Est de la Mauritanie près des frontières avec le Mali. Ils ont été transférés à Nouakchott pour un interrogatoire approfondi. Les trois suspects ont été identifiés par les services de sécurité mauritaniens sur d’informations faisant état de leur passage en direction du nord du Mali, où ils devaient rejoindre une base de l’Aqmi.

Lors de leur premier interrogatoire, les suspects qui étaient en possession d’une importante somme d’argent liquide en devises, ont déclaré qu’ils étaient entrés en Mauritanie pour une visite touristique et ont nié toute relation avec Aqmi. Le grand désert que se partagent la Mauritanie, l’Algérie, le Niger et le Mali est très fréquenté par les trafiquants de tout bord et abrite plusieurs cellules terroristes proches d’Al Qaïda. Ce n’est pas la première fois que des Algériens sont appréhendés en Mauritanie et accusés d’appartenir à des réseaux terroristes, de trafic d’armes, de drogue ou de la contrebande.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *