Le Crillon vendu à un prince saoudien

Le prestigieux hôtel parisien Le Crillon vient de changé de mains. Vieux de plus de deux cents ans, a été vendu après près de deux ans de négociations par le fonds américain Starwood Capital à « un membre éminent de la famille royale d’Arabie Saoudite ». Le montant de la transaction avoisinerait, selon des sources proches du groupe Us, les 250 millions d’euros.

Le nouvel acquéreur prévoit en plus une enveloppe supplémentaire d’une centaine de millions d’euros devant servir à la rénovation de l’établissement hôtelier. Le Groupe du Louvre, filiale de Starwood Capital, continuera de gérer la gestion du Crillon qui était assurée jusqu’à cette date par le groupe du Louvre, filiale de Starwood Capital, ne changera pas de main du moins pour les six ou douze mois à venir. Le temps qu’il faut au nouveau propriétaire pour installer sa propre équipe. Erigé à Place la Concorde, à Paris, Le Crillon a été commandé par Louis XV en 1758, mais n’est devenu palace qu’en 1909. Starwood Capital qui gère une soixantaine d’hôtel de luxe cinq étoiles à travers le monde, avait déjà cédé le mois de juillet dernier, un autre grand palace à Paris, le Lutetia, au groupe immobilier israélien Alrov.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *