Les acheteurs maghrébins de chevaux ratissent large à Deauville

Les acheteurs de chevaux venus du Maroc, de Tunisie et de Libye ont ratissé large le 6 décembre, au 3ème jour de la vente d’élevage équin à Deauville (France).

Lors de la vente aux enchères qu’abrite chaque année cette ville française, les Maghrébins ont crée une surprise de taille, en achetant une quarantaine de lots mis en vente, tandis qu’une vingtaine de juments ont pris le chemin vers la Turquie. Les ventes de ce 3e jour se sont élevées à 1, 266 million d’euros, un chiffre en hausse de 5%. Après 3 jours, le chiffre d’affaires de ces ventes dépasse les 15 millions d’euros (+18 %). La 4éme journée de la vente d’élevage de Deauville a vu 2/3 des 105 chevaux présentés changer de main pour un chiffre d’affaires total de € 669.000, soit un prix moyen de €9.557. Le physique, les origines, les performances de la mère ou encore l’attrait commercial du père font la qualité de chacun des yearlings. Avec Lexington (Etats-Unis), Newmarket (Grande-Bretagne) et Dublin (Irlande), Deauville est aujourd’hui la quatrième capitale mondiale des ventes de pur-sang.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *