Immigration : Les gardes-côtes libyens interceptent 280 clandestins en Méditerranée

Immigration : Les gardes-côtes libyens interceptent 280 clandestins en Méditerranée

Les gardes-côtes libyens ont annoncé jeudi, avoir secouru 280 migrants clandestins au large de la côte ouest du territoire libyen, alors qu’ils essayaient de traverser la mer Méditerranée pour gagner le continent européen à bord de cinq embarcations distinctes.

« Une patrouille des gardes-côtes libyens a secouru 280 migrants de différentes nationalités africaines mardi 2 novembre alors qu’ils se dirigeaient vers les côtes européennes », a précisé jeudi la marine libyenne sur le réseau social Facebook. 

Ces clandestins, qui se trouvaient « à bord de quatre embarcations en bois et un canot pneumatique », ont été reconduits sur la côte de Zouara, non loin de la frontière avec la Tunisie, puis confiés au Département de lutte contre la migration clandestine.

Depuis le déclin du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye n’est jamais sortie du chaos. Ce pays maghrébin s’est mué en plaque tournante pour des dizaines de milliers de personnes en migration tentant d’atteindre le sol européen après avoir traversé la Méditerranée.

En cas d’interception par la marine libyenne jusque dans les eaux internationales avant de gagner les côtes de l’Italie, ces clandestins sont reconduits sous la contrainte en Libye, avant d’être emprisonnés dans des conditions infrahumaines, régulièrement condamnées par divers organismes de la société civile ainsi que les Nations Unies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *