Plus de 5.000 personnes évacuées et une centaine de maisons détruites par l’éruption d’un volcan aux Canaries

Plus de 5.000 personnes évacuées et une centaine de maisons détruites par l’éruption d’un volcan aux Canaries

Jusqu’à cette nuit de lundi à mardi, ce sont environ 5.500 personnes qui ont été évacuées et une centaine de maisons qui ont été détruites par les coulées de laves crachées par le volcan Cumbre Vieja, entré en éruption dimanche sur l’île espagnole de La Palma des Iles Canaries, un archipel touristique espagnol situé au large des côtes atlantiques du nord-ouest de l’Afrique. 

Le service d’urgence de l’archipel a alerté sur Twitter qu’un nouveau point d’éruption est apparu hier soir vers 21h15 locales (20h15 GMT) dans la commune d’El Paso, entraînant de nouvelles évacuations des habitants de la zone. 

Les incendies en pleine zone forestière qui se déclenchent au contact de la lave ont pour l’instant été maîtrisés et aucune perte humaine n’a encore été déplorée.

Selon l’Institut volcanologique des Canaries (Involcan), le volcan Cumbre Vieja crache des colonnes de fumées atteignant plusieurs centaines de mètres de haut et entre 6.000 et 9.000 tonnes de dioxyde de souffre par jour. 

Ces coulées de laves qui ont fait suite à des jets de lave de plusieurs dizaines de mètres de haut, avancent à une vitesse moyenne de 700 mètres par heure à près de 1.000 °C. La fumée n’a jusqu’alors pas entraîné de fermeture de l’espace aérien.

Cette éruption du volcan Cumbre Vieja est la première depuis 1971 sur l’île de La Palma peuplée de près de 85.000 habitants. D’origine volcanique, l’archipel des Canaries avait connu en 2011, une dernière éruption sous-marine, au niveau de l’île d’El Hierro.

Le volcan Cumbre Vieja se trouvait sous haute surveillance depuis une semaine en raison d’un énorme regain d’activité sismique. Il contiendrait entre 17 et 20 millions de mètres-cubes de magma. 

L’activité du volcan pourrait durer «plusieurs semaines voire quelques mois», en raison de la présence d’une seconde poche de magma située à 20 ou 30 kilomètres de profondeur qui n’aurait pas encore éclaté.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *