Allemagne : Laschet hausse le ton face à Scholz lors d’un deuxième débat électoral

Allemagne : Laschet hausse le ton face à Scholz lors d’un deuxième débat électoral

Armin Laschet, le dauphin de la chancelière allemande sortante, Angela Merkel, s’est montré agressif envers son majeur rival, Olaf Scholz, dimanche lors d’un débat télévisé. Mais cela pourrait ne pas suffire pour lui éviter un revers lors du scrutin législatif du 26 septembre prochain.

Le candidat de l’alliance CDU-CSU, Laschet s’en est pris à son principal adversaire du SPD et a épargné, de ce fait, l’écologiste Annalena Baerbock au cours d’un débat télévisé entre les trois candidats majeurs, d’où l’impression pour les spectateurs de suivre un duel.

Les résultats des sondages d’après-débat étaient favorables à Scholz qui a recueilli 41 % des sondés l’ayant jugé «le plus convaincant», contre 27 % pour Armin Laschet et 25 % pour Annalena Baerbock.

Le champion des conservateurs manque de temps pour freiner la chute de son camp politique, qui a reculé à un stade historiquement faible dans les sondages d’opinion, avoisinant les 20 %. 

Néanmoins, il a saisi l’occasion de ce débat pour évoquer l’éventuelle coalition que pourrait constituer le SPD avec les écologistes et avec le parti d’extrême-gauche Die Linke. «Si cela vous donne une majorité, vous ferez une coalition avec la gauche !», a lancé Armin Laschet au social-démocrate centriste.

Le candidat de la CDU-CSU a par ailleurs fait allusion aux perquisitions effectuées jeudi dernier dans une institution publique de lutte contre le blanchiment d’argent  sous tutelle d’Olaf Scholz en sa qualité de ministre allemand des Finances. Les services de ce dernier sont soupçonnés de ne pas avoir fait part à la justice des suspicions de blanchiment de plusieurs millions d’euros.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *