Covid-19 : Le gouvernement italien maintient la fermeture des stations de ski

Covid-19 : Le gouvernement italien maintient la fermeture des stations de ski

Le gouvernement italien a décidé de maintenir closes les stations de ski, dont la réouverture était normalement prévue pour aujourd’hui (lundi), à cause de la propagation des souches de coronavirus parmi lesquelles le variant britannique, a fait savoir dimanche son ministère de la Santé.

D’après un communiqué de ce département, le ministre italien de la Santé, Roberto Speranza, a signé la prolongation de la fermeture de ces stations de ski jusqu’au 5 mars. Cette décision a été prise pendant que la souche britannique correspond présentement à 17,8 % des nouveaux cas de Covid-19 dans la péninsule, d’après les  chiffres de l’agence de santé italienne.

« L’inquiétude provoquée par la progression de ce variant, parmi d’autres variants du SARS-CoV-2, a eu pour conséquence des mesures similaires en France et en Allemagne », a indiqué le ministère de tutelle dans son annonce.

Située dans le nord du territoire italien, la Lombardie avait fait part mercredi dernier de la réouverture dès ce lundi 15 février de ses installations de ski alpin. Il s’agissait de la première autorisation d’ouverture pour ce type de stations à la suite de plusieurs semaines de fermeture à cause de la crise sanitaire liée au Covid-19. 

Cette décision a été précédée de l’avis favorable d’un panel de spécialistes qui conseille les autorités italiennes au sujet de la lutte contre la propagation du coronavirus.

Mais dimanche, sur la base des dernières données de l’agence italienne de la Santé, des mesures supplémentaires ont été prises dans les Abruzzes, en Ligurie, en Toscane et dans la région autonome de Trente, qui ont viré du «jaune» à l’«orange».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *