La France frappée par la tempête Eleanor

La France frappée par la tempête Eleanor

Depuis mardi soir, la moitié de la France est frappée par la tempête Eleanor. Cinq départements sont toujours placés en alerte orange, à cause de vents violents et de  précipitations. Eleanor est la quatrième tempête à toucher la France depuis le 11 décembre.

Jusqu’à mercredi soir, les vents violents liés à la tempête Eleanor, venue d’Irlande, avaient touché la moitié nord de la France, avant de se recentrer sur les régions du sud-est. Des rafales de vents allant jusqu’à 200 kilomètres par heure étaient attendues sur le cap Corse en soirée.

L’Angleterre, mais également la Suisse, l’Allemagne, la Belgique, les Pays-Bas et les côtes espagnoles, ont aussi été touchés. Aucun mort n’est à déplorer dans ces pays où des chutes d’arbres ou des accidents causés par le vent ont pu occasionner des blessés, mais les dégâts matériels s’annoncent lourds.

La tempête devrait durer jusqu’à la fin de la journée. Le bilan provisoire en France fait état d’un mort dans une station de Haute-Savoie après la chute d’un arbre. Les pompiers sont intervenus 6 450 fois sur le territoire. La sécurité civile a annoncé que 26 personnes avaient été blessées, dont quatre grièvement. Les réseaux aérien et ferroviaire sont fortement perturbés.

Après Ana, Bruno et Carmen, Eleanor est la quatrième tempête à toucher la France depuis le 11 décembre. La dernière, Carmen, a traversé la France d’ouest en est, balayant la Bretagne, le littoral aquitain et la Corse, entre lundi et mardi matin, avec des rafales de vent à plus de 130 kilomètres par heure. Elle a fait un mort, un homme d’une soixantaine d’années tué dimanche par la chute d’un arbre sur sa voiture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *