Espagne : D’anciens cadres de HSBC accusés de blanchiment d’argent

Espagne : D’anciens cadres de HSBC accusés de blanchiment d’argent

La justice espagnole enquête actuellement sur sept anciens directeurs de la banque HSBC en Suisse pour délit présumé de blanchiment d’argent et constitution d’«organisation criminelle», apprend-on de source judiciaire espagnole.

Des fonds seraient sortis de l’Espagne et auraient été déposés dans des comptes suisses «avec l’intention de les cacher au Trésor espagnol».

Parmi les suspects figurent l’ancien président du Conseil d’administration de HSBC, Peter Widmer et deux conseillers délégués, Christopher Meares et Clive Bannister.

Dans une déclaration datant de janvier dernier et maintenue secrète jusqu’ici, la justice les déclare comme «sujets interrogés pour délits continus de blanchiment d’argent et (constitution) d’organisation criminelle ».

Les sept suspects occupaient en 2006 et 2007 des postes de direction à la HSBC Private Bank Suisse, la filiale suisse du groupe bancaire international.

L’enquête avait commencé en mai dernier, s’appuyant sur la « liste Falciani », volée par l’ancien informaticien de la banque à Genève Hervé Falciani en 2008 et qui contient des informations sur les comptes de milliers d’évadés fiscaux présumés. L’enquête s’est étendue sur plusieurs pays, dont la France, la Belgique, l’Espagne et l’Argentine.

Le jugement sera notifié aux intéressés en Suisse par le biais d’une commission rogatoire. Sept anciens directeurs de la banque Santander et trois autres de la filiale espagnole de BNP Paribas ont également été mis en examen pour blanchiment présumé, leurs banques d’avoir collaboré aux opérations illicites dont la justice espagnole accuse HSBC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *