Visite du Roi du Maroc au Ghana: 25 accords bilatéraux signés

Visite du Roi du Maroc au Ghana: 25 accords bilatéraux signés

Au deuxième jour de la visite officielle du roi Mohammed VI du Maroc à Accra, le président de la République du Ghana, Nana Akufo Addo a présidé vendredi avec le souverain marocain une cérémonie au cours de laquelle pas moins de 25 accords bilatéraux ont été paraphés.

Le Roi Mohammed VI avait entamé la veille une visite officielle de deux jours au Ghana, un déplacement qui s’inscrit dans le cadre d’une tournée africaine dont le but premier est de renforcer les partenariats politiques et économiques du Maroc avec les autres pays d’Afrique.

Une importante délégation composée de chefs d’entreprises, de membres du gouvernement et de proches conseillers du Roi Mohammed VI fait le déplacement à Accra. Ce sont d’ailleurs des membres de cette même délégation qui ont signé vendredi lesdits accords.

Les principaux secteurs sur lesquels se sont focalisés ces conventions de coopération sont la finance, l’assurance et l’investissement. Des accords au niveau agricole et industriel ont également été signés.

Ces traités couvrant plusieurs domaines, s’inscrivent dans le cadre du renforcement des liens de partenariat et de coopération du Maroc avec les autres pays du Continent et reflètent l’engagement du Royaume pour la consolidation d’une coopération Sud-Sud solidaire et agissante, érigée par le souverain parmi les axes fondamentaux de la politique étrangère du Maroc.

En l’espace d’une décennie, le Roi Mohammed VI a effectué plusieurs tournées dans des pays d’Afrique. Ces visites ont concerné non seulement les pays d’Afrique subsaharienne, d’Afrique de l’Ouest et tropicale, qui sont des zones de confort traditionnelles du Maroc, mais également des Etats d’Afrique de l’Est anglophones.

Une volonté qui s’est soldée par la conclusion de pas moins de 1 000 accords couvrant une large palette de secteurs de coopération Sud-Sud solidaire entre le Royaume et ses partenaires africains.

Cette politique des partenariats qui intervient parallèlement à la récente réintégration du Maroc au sein de l’Union Africaine, signe un retour en force du Maroc sur la scène africaine, estiment les observateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *