Le Parlement italien autorise le décaissement de 20 milliards d’euros pour les banques

Le Parlement italien autorise le décaissement de 20 milliards d’euros pour les banques

Le Parlement italien a donné son accord au gouvernement en vue de la mobilisation d’une somme pouvant atteindre les 20 milliards d’euros dans l’objectif de venir en aide aux établissements financiers, faisant face à de grandes difficultés, parmi lesquels figure la banque Monte dei Paschi di Siena (BMPS), a indiqué ce mercredi, une source parlementaire à Rome.

Le Sénat et la Chambre des élus italiens se sont prononcés, à travers un vote, en faveur de cette requête formulée par l’Exécutif italien. Il est à noter que cette demande nécessitait d’être approuvée par le Parlement du fait de ses retombées sur le déficit budgétaire de l’Etat.

S’exprimant devant la Chambre des députés, le ministre italien des Finances, Pier Carlo Padoan a affirmé que cette intervention de précaution en faveur des établissements bancaires va renforcer «la capacité du système à se consolider et à se développer».

A titre d’information, le vote s’est déroulé pendant que le cas de la BMPS suscitait mercredi dernier, bon nombre de questionnements, juste avant la clôture d’une opération de recapitalisation à l’issue improbable. Le titre de la BMPS, qui est la banque la plus ancienne dans le monde, a perdu plus de 18 % mercredi matin à la Bourse de Milan. Sa cotation a été interrompue à plusieurs reprises, avant de se reprendre. Le titre ne perdait plus que 8,20 % à 17,02 euros (18,72 dollars) aux alentours de 15 heures locales (14 heures GMT).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *