Algérie : Sonatrach confie la réalisation d’installations gazières au japonais JGC

Algérie : Sonatrach confie la réalisation d’installations gazières au japonais JGC

La compagnie publique algérienne des hydrocarbures Sonatrach a conclu mercredi à Alger, un contrat s’élevant à de 1,26 milliard de dollars avec le japonais JGC en vue de la réalisation d’installations gazières dans le pays.

Ce contrat porte sur la réalisation d’installations gazières à Hassi R’mel, le principal champ gazier du pays situé à 500 km environ au sud de la capitale.

Le PDG Sonatrach, Amine Mazouzi a confié à la presse que la réalisation des installations gazières a été confiée au groupe nippon JGC pour un montant de plus de 1,26 milliard de dollars.

Le groupe japonais a un délai de 38 mois pour réaliser les installations de compression de gaz. Grâce à celles-ci, la Sonatrach devrait en mesure de maintenir un plateau de production de gaz dans la région de Hassi R’mel dépassant les 60 milliards de m3 par an, à en croire le patron de la compagnie publique algérienne.

Ce n’est pas le premier accord que scellent les deux compagnies. En avril dernier, Sonatrach et JGC avaient paraphé un contrat portant sur le revamping et la réalisation d’un nouveau système de production au sein des unités satellites sud de l’Algérie à Hassi Messaoud.

Par ailleurs, Mazouzi a annoncé que les exportations d’hydrocarbures de Sonatrach devraient s’élever à 109 millions de Tep au cours de cette année alors qu’elles avaient atteint 98 millions de Tep en 2015. Ce qui correspond à une hausse de 11 %. Selon le patron de Sonatrach «cet accroissement reflète une augmentation de notre production primaire d’hydrocarbures à partir du deuxième semestre 2016».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *