Les incendies de forêt font des ravages au Portugal

Les incendies de forêt font des ravages au Portugal

foret-incendie-portugalLe Portugal fait face depuis samedi dernier, à d’importants feux de forêts dans le nord du pays et sur l’île de Madère qui ont déjà fait une victime. Alors que la situation menace de s’aggraver sur la péninsule ibérique, le gouvernement portugais a demandé l’aide de l’Espagne.

La presse portugaise parle de sept incendies simultanés qui ne sont toujours pas circonscrits, du nord du pays à la frontière avec l’Espagne jusqu’au sud de Porto.

Sur l’île de Madère, située dans l’océan Atlantique au large du Maroc, quatre incendies se sont déclarés depuis lundi, dont le plus violent a éclaté à Funchal, la capitale de l’archipel.

Dans la nuit de lundi à mardi, plus de 200 personnes ont dû quitter leur maison sur l’île et deux hôpitaux ont été évacués par mesure de précaution. Plusieurs maisons ont été détruites par les flammes. Les personnes évacuées ont passé la nuit en sécurité dans des installations militaires selon la responsable du gouvernement régional en charge de la protection civile.

L’un de ces incendies sur l’île serait d’origine criminelle et un jeune suspect de 24 ans a été arrêté. Plus de 800 pompiers sont mobilisés pour faire face au sinistre. Si l’archipel autonome estime à présent que la situation est sous contrôle, le combat est loin d’être gagné dans son ensemble.

Les conditions météorologiques ne jouent pas en faveur des sapeurs pompiers dans leur combat contre le feu. Bien que les prévisions indiquent une baisse des températures, qui tournent actuellement autour de 35°C, surtout dans les régions proches du littoral, le vent souffle fort et change rapidement de direction. Les experts s’attendent donc à ce que le risque de propagation des incendies reste très élevé dans les prochains jours.

Un Canadair espagnol est venu hier mardi prêter main forte aux pompiers portugais dans le nord du pays. Des pompiers espagnols qui intervenaient dans la région de Viana do Castelo dans le cadre d’un accord bilatéral étaient déjà sur les lieux lundi. Mais le gouvernement portugais a annoncé qu’il ne comptait pas dans l’immédiat activer le mécanisme européen de protection civile, qui revient à appeler l’Europe à l’aide.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *