Des navires européens à la rescousse d’un millier de migrants au large de la Libye

Des navires européens à la rescousse d’un millier de migrants au large de la Libye

operation-sophiaLes garde-côtes italiens, qui coordonnent les opérations de secours dans la zone, ont annoncé le sauvetage mercredi matin, au large des côtes libyennes, près d’un millier de migrants, dont des femmes et des enfants.

Les migrants qui se trouvaient à bord de six canots pneumatiques et d’un bateau de pêche en bois ont été secourus à la fois par les navires des garde-côtes italiens, qui coordonnent ces opérations de secours, et par des bâtiments militaires anglais, slovène et allemand engagés dans l’opération européenne Sophia. Les migrants secourus ont été transbordés sur un navire des garde-côtes et sur le bateau norvégien pour être conduits vers les côtes italiennes.

Le Haut Commissariat aux réfugiés (HCR) a recensé plus de 140.000 arrivées de migrants en Italie depuis le début de cette année. Et si ce chiffre marque une légère baisse par rapport à l’année dernière, c’est notamment parce que les Syriens, qui représentaient plus du quart des arrivées en 2014, passent désormais majoritairement par la Grèce et les Balkans, ce qui ne signifie pas que l’immigration clandestine vers l’Europe est en baisse, loin de là.

Au total, plus de 705.000 migrants sont arrivés cette année en Europe par la Méditerranée, avec un nombre conséquent de morts durant la traversée. Au moins 3.250 migrants sont morts ou sont portés disparus en tentant la traversée, la plupart d’entre eux au large de la Libye.

Le dernier drame en date remonte au week-end dernier avec la découverte des cadavres de 43 migrants sur des plages à l’est de Tripoli après un nouveau naufrage. Et la tendance n’est pas près de s’inverser car, malgré la détérioration des conditions météorologiques, les drames à répétition continuent à faire l’actualité et les migrants tentent par milliers chaque semaine, de traverser la Méditerranée depuis la Libye.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *