Espagne : la crise du logement ternit la reprise économique

Espagne : la crise du logement ternit la reprise économique

Stop-DesahuciosL’association « Stop Desahucios » (Stop Expulsions) a attiré en fin d’année dernière l’attention de la presse sur une situation des plus précaires du logement en Espagne qui déteint sensiblement sur la reprise économique du pays.

C’est en novembre que cette situation a été violemment rappelée à la conscience publique espagnole quand les membres de « Stop Desahucios » se sont emparés de l’affaire de Carmen Martinez Ayuso, une vieille dame de 85 ans, qui avait perdu son logement après l’avoir apporté en caution pour que son fils puisse emprunter 40 000 euros. L’augmentation des loyers et les faibles revenus des espagnols toujours en proie à un taux de chômage particulièrement élevé continuent à multiplier les affaires d’expulsions. Selon l’Institut national des statistiques, les saisies de logements habités ont augmenté de 13.5% au troisième trimestre par rapport à la même période de 2013. Trois milles logements sociaux ont été cédés à Madrid, dont bien des locataires affronteront des difficultés. Pour bien d’Espagnols sans emploi, le prêt hypothécaire à taux variable des appartements a augmenté. La croissance espagnole est repartie de l’avant, avec une hausse du produit Intérieur Brut du pays pour l’année 2014 attendue aux alentours de +1.3%. Cependant, avec un quart de la population active toujours sans emploi, beaucoup vivent encore violemment la crise.

Entre les pensions des grands-parents et l’aide des enfants, les liens familiaux encore forts dans le pays expliquent que, malgré cette crise du logement, l’Espagne ne compte pour le moment qu’entre 23 000 et 40 000 sans domiciles fixes selon diverses estimations pour une population de 44 millions d’habitants. Et l’année 2015 s’annonce particulièrement pénible puisque beaucoup ont épuisé leur épargne et les aides et ne sont plus dans la capacité de négocier avec les banques.

2 Comments

  1. La crise du logement en France, on connaît. Heureusement, nous avons la loi Pinel, récemment, qui va peut-être nous faire remonter un peu la pente et aider les investisseurs.

  2. La loi Pinel va aider les plus riches à construire des nouveaux logements et les louer par la suite. Elle est intéressante seulement quand l’impôt est supérieur à 2000 euros.

Répondre à Lionel Leblon Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *