Le film américain «Mort sur le Nil» interdit de diffusion au Koweït

Le film américain «Mort sur le Nil» interdit de diffusion au Koweït

La projection du long-métrage américain «Mort sur le Nil» a été interdite au Koweït en raison de la présence de l’actrice Gal Gadot, qui avait apporté son appui aux forces armées israéliennes lors de l’offensive sanglante de l’état hébreu contre la bande de Gaza en 2014.

Les autorités koweitiennes ont fait part dimanche de leur décision d’interdire la diffusion de ce film mettant en scène cette actrice israélienne. Et ce n’est pas une première. 

Cette information a commencé par être propagée par les médias locaux, sans pour autant en donner le justificatif. Par la suite, contacté par certains organes de la presse internationale, le ministère koweitien de l’Information a confirmé la dépêche selon laquelle le long-métrage, dont la sortie est imminente dans divers pays, ne sera pas autorisé dans les salles de cinéma du Koweït.

A en croire le journal koweitien Al-Qabas, cette décision fait suite à des appels au boycott, émis sur les réseaux sociaux, de Gal Gadot, l’actrice principale du film. Dans cette adaptation par Kenneth Branagh du roman policier d’Agatha Christie, cette comédienne joue le rôle central de la riche héritière Linnet Doyle.

Il est reproché à Gal Gadot d’avoir appuyé l’offensive israélienne de 2014 contre la Bande de Gaza, ayant causé la mort d’au moins 2.251 Palestiniens, des civils en majorité, et de 74 Israéliens, des militaires pour la plupart.