Sahara: gigantesque manifestation au Maroc contre les propos de Ban Ki-Moon

Sahara: gigantesque manifestation au Maroc contre les propos de Ban Ki-Moon

manif-rabatTrois millions de marocains ont marché dimanche dans la capitale marocaine afin de dénoncer les propos du secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon hostiles au Maroc dans l’affaire du Sahara, un conflit qui oppose depuis 40 ans le Maroc et l’Algérie, laquelle soutient le mouvement indépendantiste du Polisario.

Dans les annales de l’histoire marocaine, jamais les rues de Rabat n’ont été aussi bondées. Quelque trois millions de personnes ont en effet défilé suite à l’appel des partis politiques, des syndicats et de nombreuses composantes de la société civile.
Le but de cette manifestation pacifique qui a largement dépassé les espérances des organisateurs, était de répondre avec force et détermination aux propos « outrageux » de Ban Ki-Moon sur le dossier du Sahara.
Le dirigeant onusien qui était en déplacement en Algérie en début de mois, avait à plusieurs reprises tenu des propos dont la portée allait à l’encontre de l’impartialité de l’organisation onusienne. Ses déclarations avaient clairement une connotation indépendantiste favorable au mouvement Polisario.
Une position qui a fortement déplu au Maroc, où le gouvernement a, lui aussi, fermement critiqué les propos de Ban Ki-Moon en les qualifiant de discours « portant atteinte à l’intégrité territoriale du Maroc ».
La sortie du Parlement et du gouvernement marocains sur le sujet a été suivie par l’appel des partis, syndicats et ONG pour l’organisation d’une manifestation afin de montrer aux Nations Unies la gravité des propos du responsable onusien et son impact sur le sentiment des marocains.
Afin de mener à bien ce regroupement gigantesque, les organisateurs ont mobilisé d’importants moyens matériels et logistiques pour acheminer les manifestants provenant des quatre coins du royaume vers la capitale, Rabat.
Malgré l’ampleur de la manifestation, aucun incident n’a été déploré durant la journée de dimanche. Un franc succès pour le pays qui a montré qu’à travers cette manifestation pacifique, la cause de l’intégrité territoriale du Maroc est une ligne rouge pour la majorité de la population.

1 Comment

  1. Oui, toujours le Sahara est marocain et personne ne dira le contraire car l’histoire de cette partie est claire , sauf le régime militaire algérien et ses mercenaires engagés pour entraver la libération du Sahara oriental annexé à l’Algérie par la France, qui ont trahi le voisinage et le soutien marocain à la libération de leur pays. Ces traîtres qui ont tout fait même gaspiller les richesses du peuple algérien pour louer des bandes de mercenaires et des mafieux pour nuire à toute cause légitime du Maroc …Mais nous les connaissons ; ils ne font qu’endurer les souffrances des prisonniers de Tindouf pour faire couler des armes et de la contrebande des faiseurs de conflits et de guerres en oubliant que la guerre froide a cessé d’exister , ce sont des malheureux qui vivent par les souffrances des autres. Quelle mentalité !

Répondre à Nouala Touiza Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *