France : Solidarité internationale avec les victimes de l’attentat contre Charlie Hebdo

France : Solidarité internationale avec les victimes de l’attentat contre Charlie Hebdo

plan-vigipirateLe Premier ministre français Manuel Valls a relevé le plan Vigipirate au niveau « alerte attentat » dans toute l’Ile-de-France, la région parisienne, ce qui est le niveau le plus élevé de la nouvelle nomenclature, après l’attaque meurtrière de mercredi contre Charlie Hebdo La traque des assaillants se poursuit tandis que les manifestations rendant hommage aux victimes se multiplient en France mais également à travers le monde.

Environ 650 hommes ont été mobilisés. Selon un communiqué du ministère de l’Intérieur, 650 hommes ont été mobilisés soit 16 forces mobiles, engagées sur Paris et sur la petite couronne et deux unités supplémentaires ont été fournies par l’armée de terre.

Placé sous l’autorité de Matignon, le plan Vigipirate associe tous les ministères et contient trois cents mesures dont certaines comme la surveillance des transports, des lieux publics, le contrôle des accès aux sites publics sont mises en place en permanence. Les organes de presse, les grands magasins, les lieux de culte et les transports ont été placés en « protection renforcée ». Les académies de Paris, Créteil et Versailles ont suspendu jusqu’à nouvel ordre les sorties scolaires et activités en dehors des établissements.

Mercredi, à la mi-journée, deux hommes lourdement armés ont attaqué à Paris les locaux du journal satirique français Charlie Hebdo aux cris d’ « Allah Akbar » en représailles aux caricatures du prophète Mahomet publiées par le journal en 2006. Ils ont tué 12 personnes dont les dessinateurs Charb, Cabu et Wolinski dans ce qui constitue le plus grave attentat commis en France depuis plus d’un demi-siècle. Les deux assassins sont toujours en fuite et leur traque par les forces de sécurité se poursuit. Des milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir dans plusieurs villes européennes en hommage aux victimes de l’attentat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *