Maroc Telecom : le directoire renforcé

Maroc Telecom : le directoire renforcé

Le remaniement du Directoire de Maroc Telecom la semaine dernière, porte la marque de son président, Abdeslam Ahizoune, qui bénéficie toujours d’une grande confiance dans la gestion de l’opérateur historique des télécommunications au Maroc.

iiam-ceoLa réorganisation a été marquée par l’arrivée d’un nouveau membre du directoire, Hassan Rachad, qui occupera le poste de directeur général Réseaux et Systèmes. En même temps, Janie Letrot a quitté celui de la Réglementation et des Affaires juridiques. Des remaniements qui s’inscrivent visiblement dans la démarche de souplesse adoptée par l’opérateur en vue d’une meilleure adaptabilité aux transformations continues dans le secteur.

Le changement d’actionnaire dans le capital de Maroc Telecom en 2014 a certainement joué en faveur de l’accélération du mouvement. Depuis le départ du français Vivendi au profit du nouvel actionnaire de référence, l’émirati Etissalat, Maroc Telecom s’est engagé dans un ambitieux programme de rénovation. Les améliorations introduites en termes technique, d’offres à la clientèle, etc. ont donné une nouvelle impulsion à l’opérateur historique en dépit d’un contexte concurrentiel exacerbé.

En la matière, Maroc Telecom reste leader au Maroc aussi bien que sur les autres marchés africains où il est présent. Après la Mauritanie, le Gabon, le Mali et le Burkina Faso où la rentabilité de ses filiales reste imperturbable, Maroc Telecom a étendu son activité à d’autres pays du continent. Il a ainsi récupéré les filiales d’Etissalat en Côte d’Ivoire, Niger, Bénin, Togo et en Centrafrique pour quelque 650 millions de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *