Qatar : Etihad Airways défend ses investissements en Europe

Qatar : Etihad Airways défend ses investissements en Europe

James-HoganJames Hogan, PDG d’Etihad Airways, la compagnie aérienne d’Abou Dhabi,  a profité d’une conférence de presse de l’Union européenne sur la compétitivité du transport aérien en Europe pour insister sur le caractère gagnant-gagnant des investissements de son groupe, dans les différentes sociétés aériennes européennes.
Les investissements d’Etihad en Europe sont présentés comme des opportunités de renfort pour les compagnies aériennes et de soutien à l’emploi et à la croissance, et non comme une menace. Etihad Airways est en train de finaliser une acquisition de 33.3% dans la société régionale suisse Darwin Airline.
Après avoir déjà acquis des participations minoritaires respectives de 29.2%, 4.99% et 49% dans les compagnies aériennes AirBerlin, Aer Lingus et Air Serbia, Etihad Airways a annoncé son intention d’acquérir une participation de 49% d’Alitalia, sous réserve d’approbation réglementaire. James Hogan a profité de l’occasion pour défendre sa compagnie, mais également celles du Moyen-Orient qui, présentées par leurs détracteurs comme une menace concurrentielle majeure, sont soumises à de plus en plus de surveillances en Europe. Le PDG d’Etihad Airways se défend de toute subvention de l’Etat et de tout autre avantage, malgré le fait que la compagnie soit détenue exclusivement par le gouvernement d’Abou Dhabi.
Les difficultés des compagnies aériennes européennes proviendraient, selon James Hogan, de l’encombrement des aéroports, du sous-investissement dans l’aviation aérienne, des coûts d’exploitation élevés dans les hubs traditionnels, des coûts de main d’œuvre élevés et des taxes incohérentes et inéquitables imposées aux compagnies aériennes et aux passagers. A cela s’ajoute la forte croissance des compagnies aériennes low cost telles que Ryanair ou EasyJet au détriment des compagnies traditionnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *