L’Espagne pour des responsabilités au sein CE

L’Espagne pour des responsabilités au sein CE

canete-ce1Des sources au sein du gouvernement espagnol rapportent que le Premier ministre Mariano Rajoy aspirerait à une mise en avant de l’Espagne au sein de la prochaine Commission, notamment avec l’attribution au pays d’un portefeuille lié directement à l’économie. Miguel Arias Canete et Luis De Guindos sont les pressentis pour en assurer la responsabilité.
Mariano Rajoy convoiterait ainsi le portefeuille du marché intérieur, de la concurrence ou encore celui des affaires économiques et monétaires. Des noms de candidats pour la responsabilité de ce portefeuille circulent déjà. Eurodéputé pendant 13 ans, de 1986 à 1999, Miguel Arias Canete est bien connu dans les cercles bruxellois. Il a été président des commissions de l’agriculture et de celle de la politique régionale et a été ministre de l’Agriculture pour la première fois en 2000 sous le gouvernement de José Maria Aznar avant de retrouver son poste avec le retour au pouvoir de Parti populaire espagnol en novembre 2011. Polyglotte, il parle couramment le français et l’anglais, maîtrise l’italien et l’allemand et  le chinois, il a joué un rôle de premier plan dans les négociations dans le cadre de la prochaine politique agricole commune. Mais un commentaire sexiste lâché pendant sa campagne nuit grandement à ses chances d’être choisi.
Luis De Guindos, l’actuel ministre espagnol de l’Economie, est un autre prétendant qui bénéficie de l’appui de certains membres du Parti populaire espagnol, actuellement au pouvoir dans le pays. Il a été directeur général de la politique économique et de la concurrence avant d’être promu en 2000 au rang de secrétaire général de la politique économique et de la concurrence. Mais il est dans le même temps pressenti au poste de président de l’Eurogroupe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *