Allemagne : Baisse de la main d’œuvre qualifiée

Allemagne : Baisse de la main d’œuvre  qualifiée

pour-geants-industriels-comme-volkswagenDu fait du vieillissement de sa population, l’Allemagne manque de main d’œuvre qualifiée. D’où, son gouvernement n’hésite pas à regarder vers l’étranger pour pallier cette difficulté.
Ce qui  est vraisemblablement une exception en Europe qui abrite environ 25 millions de personnes sans-emploi, l’Allemagne est à la recherche de main d’œuvre qualifiée. Cette réalité tire ses origines, notamment, dans la faiblesse du taux de natalité en Europe, soit 1,5 enfant par femme en âge de procréer. Ainsi, le Vieux continent connaîtra-t-il certainement un vieillissement de sa population dans les années à venir, ce qui aura inévitablement de l’impact sur le marché de l’emploi.
A en croire les spécialistes de cette question, l’écart entre l’offre et la demande des travailleurs y atteindra 60 millions de personnes à l’horizon 2040. Dès à présent, ce déséquilibre se fait sentir outre-Rhin. L’Allemagne redoute que le manque de main d’œuvre qualifiée puisse entraîner une crise dans une décennie. Autrement dit, selon une étude de l’Institut économique de Cologne, cet Etat perdra, pour cause de départ à la retraite, 1,4 million de scientifiques, d’ingénieurs et de techniciens supérieurs d’ici 2020. Et, d’ici 2015, l’industrie allemande connaîtra une pénurie de 3 millions de travailleurs qualifiés, toutes disciplines confondues. Sur cette base, bon nombre d’experts prédisent déjà une baisse de la productivité chez certains principaux industriels du pays comme SAP, Siemens ou Volkswagen.
Actuellement, l’Allemagne paye chèrement la pénurie des travailleurs qualifiés. D’après Ernst & Young, cela a entraîné, pour les entreprises du pays, des pertes annuelles de revenus de l’ordre de 31 milliards d’euros (41 milliards de dollars). Comme solution, l’Allemagne multiplie les moyens pour attirer la main d’œuvre étrangère dont 400 000 migrants s’y sont installés en 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *