L’Espagne se dote en énergies renouvelables

L’Espagne se dote en énergies renouvelables

El_Hierro-heolienneL’île espagnole d’El Hierro, dans l’archipel des Canaries, devrait devenir d’ici la fin de l’année, la première île au monde totalement autonome grâce aux énergies renouvelables. Cet exploit sera possible suite à la mise en marche en juin prochain de la centrale hydro-éolienne de Gorona del Viento.
Un budget total de près de 110 millions de dollars US a été alloué à la construction de cette centrale qui sera détenue à 60% par les autorités locales de l’île, à 30% par le producteur d’électricité d’Endesa, filiale du groupe italien Enel, et à 10% par l’Institut technologique des Canaries.
La centrale hydraulique et le parc éolien disposeront d’une capacité de 11.5 mégawatts chacune alors que la consommation de l’île est d’à peine de 8 mégawatts en heures de pointe. Des essais en grandeur nature sont actuellement en cours. L’introduction de l’énergie dans le système devrait se faire de manière progressive, 50% à l’inauguration en juin et 100% à la fin de l’année. Le gouvernement espagnol estime qu’il pourra récupérer l’intégralité de son investissement en vingt ans grâce aux économies faite par cette centrale .
D’une superficie de 278 kilomètres carrés, d’origine volcanique et peuplée de 11 000 habitants, l’île d’El Hierro fait partie de la réserve mondiale de la biosphère de l’Unesco, mais elle est la plus petite de l’archipel des Canaries et la moins connue des touristes. Dans le même temps, elle produit chaque année 18 700 tonnes de gaz carbonique et consomme 6 000 tonnes de diesel. Les vents ainsi que les courants marins, indispensables à l’utilisation de d’éoliennes et de turbines sous-marines, y sont très forts et réguliers. L’île dispose du climat, de la position géographique et des raisons pour le lancement d’un tel projet dans les énergies renouvelables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *