La Grèce atteint son objectif d’excédent budgétaire primaire

Christos-GrèceD’après son ministre adjoint des Finances, Christos Staïkouras, la Grèce sera à même d’atteindre son objectif d’excédent budgétaire primaire pour le compte de l’année dernière.
M. Staïkouras a annoncé hier mardi cette bonne nouvelle. A l’en croire, l’excédent budgétaire grec hormis le service de la dette sera « d’au moins 800 millions d’euros (1,06 milliard de dollars) » en 2013. Ce, sur base des résultats du budget national sur les douze derniers mois. Plus précisément, l’excédent primaire de la Grèce a atteint 691 millions d’euros (921,3 millions de dollars) au cours de cette période. En incluant à ce total les comptes des administrations locales, il ne fait aucun doute que cette opération aboutira à la somme évoquée par l’argentier adjoint du gouvernement grec. Dans son adresse, ce dernier a tenu à saluer les efforts de la population : « il s’agit d’un excédent primaire important, le plus élevé en Europe … obtenu grâce aux sacrifices énormes du peuple grec », a souligné M. Staïkouras. Effectivement, pour y parvenir, cet Etat a amplement réduit ses dépenses publiques. Il a certainement été poussé dans ce sens étant donné que cette visée figurait parmi ses objectifs macroéconomiques majeurs sur l’année dernière et constituait, en outre, une exigence de ses bailleurs de fonds dans la perspective d’une réduction de sa dette.
Ainsi, cette performance ouvre la porte aux négociations portant sur la dette grecque. L’année dernière, celle-ci correspondait à environ 175 % de son PIB, ce qui la rend difficilement soutenable à long terme. Au cours de ces discussions, la Grèce espère un report de l’échéance du paiement de ses obligations et une nouvelle diminution des taux d’intérêt. Mais avant ces débats, les données du gouvernement grec sur l’excédent budgétaire devront être validées par Eurostat.

1 Comment

  1. espérons que la populations grecque, particulièrement les plus démunis, seront bientot au bout de leurs peines après ces dernières années de privation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *