S&P abaisse la note souveraine d'Italie

L’Italie n’est pas encore sortie de l’auberge. Sa note souveraine vient d’être dégradée d’un cran par l’agence de notation Standard & Poor’s. Elle est passée de BBB+ à BBB. En plus, l’agence a assorti sa note d’une perspective négative en raison de la faiblesse des perspectives de croissance de l’économie de la Péninsule.
Les experts de Standard & Poor’s s’attendent en effet, à une contraction de 1,9 pc de l’économie italienne d’ici la fin 2013, soit 0,5 pc de plus que sa prévision de mars.
Les mauvaises performances de l’économie italienne sont consécutives, selon l’agence S&P, aux « rigidités » des marchés du travail et des biens, précisant que la dette publique de l’Italie, 8ème puissance industrielle mondiale, devrait atteindre 129 pc du PIB à la fin de l’année, soit l’un des niveaux les plus élevés de l’ensemble des Etats notés par l’agence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *