Libye : plus de 50 morts à l’alcool frelaté

Au moment où elle peine à sortir de l’insécurité et des affrontements récurrents entre milices armées, la Libye vient d’être frappée par une grave intoxication à l’alcool frelaté, qui a fait 51 morts depuis samedi.
Les autorités libyennes font état de la mort de 38 personnes rien qu’à Tripoli, alors que le nombre de personnes intoxiquées frôle les 400. Il s’agit d’alcool contenant du méthanol qui a été consommé par les victimes. De nombreux libyens contournent l’interdiction de l’alcool en Libye pour s’approvisionner sur le marché de la contrebande. Le trafic des boissons alcoolisées a proliféré depuis la chute du régime de Kadhafi. Les trafiquants exploitent la porosité des frontières avec la Tunisie, l’Algérie et l’Egypte et les défaillances sécuritaires dans le pays pour fructifier leur commerce de la mort.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *