S&P dégrade la note de l'Egypte de "B" à "B-"

L’économie égyptienne est dans une mauvaise passe. Après les touristes c’est au tour des investisseurs étranger de déserté le pays des Pharaons pour des raisons d’insécurité et les tensions politiques qui rendent l’avenir incertain. Sur la base de ce constat, l’agence de notation Standard & Poor’s a abaissé lundi, la note de l’Egypte à long terme de « B » à « B-« , avec une perspective négative.
L’agence explique sa décision par les récents développements qui ont fragilisé le cadre institutionnel de l’Egypte, et le discours politique qui est de plus en plus polarisé, pourrait diminuer l’efficacité des décisions politiques.
Standard & Poor’s avait déjà dégradé la note de l’Egypte de B+ à B, suite au déclin, en un an, des réserves en devises du pays, consécutif à la baisse du flux touristique et des investissements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *