Syrie : les armes chimiques, une ligne rouge

Au moment où l’opposition armée syrienne marque chaque jours des progrès militaires su le terrain, le gouvernement de Bachar Al Assad a exclu son intention d’utiliser les armes chimiques comme l’en accuse Washington. Les assurances de Damas interviennent suite aux déclarations de la secrétaire d’Etat américaine. Hillary Clinton a menacé lundi de réaction immédiate des Etats-Unis au cas où le régime de Damas utiliserait des armes chimiques contre les insurgés. Les avertissements des Etats-Unis se sont multipliés contre Damas au moment où l’insurrection armée gagne du terrain. Une progression qui a fait dire au secrétaire général de la Ligue arabe Nabil al-Arabi, que le régime syrien pouvait tomber à n’importe quel moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *