Egypte : l’opposition ne décolère pas

L’opposition Egyptienne a poursuivi sa mobilisation contre le président Mohamed Morsi malgré l’adoption dans l’urgence, vendredi à l’aube, d’un projet de constitution par une assemblée constituante dominée par les islamistes. Le président devrait probablement ratifier le texte samedi avant de le soumettre à référendum dans les 15 jours suivants. Cela n’a pas pour autant suffi pour calmer les esprits de l’opposition démocratique. Au Caire, place Tahrir, à Alexandrie et dans d’autres villes, les manifestations se sont poursuivies vendredi contre la décision du président de s’octroyer des pouvoirs absolus en l’absence d’une Constitution et d’un Parlement. Le président Morsi qui comptait sur l’adoption du projet de constitution pour calmer la rue Egyptienne, devrait déchanter face à l’appel pour de nouvelles manifestations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *