Ehoud Barak se prépare à mettre fin à sa carrière politique

Le ministre israélien de la Défense, le travailliste Ehoud Barak, a annoncé lundi sa  décision de quitter la vie politique et de ne pas se présenter aux élections législatives anticipées du 22 janvier prochain. Des divergences au sujet du dossier nucléaire iranien ont opposé ces derniers temps Barak au chef du gouvernement, Benyamin Nétanyahou. Ce dernier n’a donc pas hésité à déclarer qu’il « respecter » la décision d’Ehoud Barak de vouloir mettre fin à sa carrière politique. L’ancien Premier ministre (70 ans) garderait tout de même, son poste jusqu’à la formation du gouvernement issu du prochain scrutin. Ehoud Barak avait démissionné en 2011 du Parti travailliste pour fonder sa propre formation « le parti centriste Indépendance », qui n’est pas parvenu à se frayer une place dans l’échiquier partisan du pays. Ce petit parti n’a pas non plus réussi à drainer assez de voix pour entrer en lice avec les autres formations politiques à l’occasion des prochaines échéances électorales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *