Un centre euro-méditerranéen pour les PME et micros entreprises crée à Milan

Les micros, petites et moyennes entreprises (MPME) au centre des débats d’un forum euro-méditerranéens à Milan (nord de l’Italie). Plus de 700 entrepreneurs, responsables d’institutions économiques et financières européennes et méditerranéennes qui participent depuis lundi dernier à la 3èeme édition du « Forum économique et financier pour la Méditerranée »

ont convenu la création d’un Centre pour le développement des MPME dans le bassin euro-méditerranéen. Ce Forum de deux jours, est organisé par la chambre de commerce de Milan en collaboration avec son agence chargée de l’internationalisation des entreprises, « Promos ». Le nouveau centre qui aura son siège à Milan, est appelé à fonctionner sous forme d’un réseau de coordination. Chacun des 43 pays associés au projet aura sa propre agence. Les agences nationales seront chargées de prêter assistance aux MPME en matière de consulting, de financements, de formation et de développement du business international et de valoriser les compétences communes. Le centre qui est crée grâce au soutien du gouvernement italien, de la Banque européenne d’investissements (BEI), de la Commission européenne et de l’Union pour la Méditerrané (UPM), aura pour mission d’asseoir un partenariat entre les agences publiques et privées pour soutenir les micros, petites et moyennes entreprises dans les pays des deux rives de la Méditerranéen. La création de ce centre a été favorablement accueillie par les délégations des 43 pays représentés au « Forum économique et financier pour la Méditerranée ». Le « Milano Med Forum », dont l’édition de 2011 a été annulée en raison du printemps arabe, devrait permettre par ailleurs, d’évaluer les récents changements intervenus dans l’aire euro-méditerranéenne et de débattre des stratégies visant à promouvoir le développement économique et social, en favorisant de nouveaux modes de coopération et opportunités d’affaires et en encourageant le jeune entrepreneuriat et l’innovation. L’édition 2012 a été marquée par la programmation pour la première fois, de rencontres B to B en vue de renforcer la coopération entre les petites et moyennes industries (PMI) dans la zone euro-méditerranéenne et de favoriser les contacts entre plus de 50 entreprises internationales opérant dans les secteurs médical, du bâtiment, de l’ingénierie, de la mécanique, des énergies notamment renouvelables, de la cosmétique, de l’agroalimentaire et de l’agroindustrie.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *